Logements confortables ! Aimé Césaire: Discours sur le colonialisme [Discourse on Colonialism] ( words). En 1950, il publie Discours sur le colonialisme, texte qui oue un rôle considérable dans la prise de conscience des acteurs politiques et culturels de la décolonisation. Il se trouva que ces nationalités étaient autant de boulevards qui protégeaient Rome elle-même... Lors donc que Rome, dans cette prétendue marche triomphale vers la civilisation unique, eut détruit, l’une après l’autre, Carthage, l’Egypte, la Grèce, la Judée, la Perse, la Dacie, les Gaules, il arriva qu’elle avait dévoré elle-même les digues qui la protégeaient contre l’océan humain sous lequel elle devait périr. Problématique. Je lui sais presque gré de s’exprimer et de paraître au grand jour, signe. Intense motif de jubilation, n’est-il pas vrai ? ; 21 cm: Other Titles: Discours sur le colonialisme d'Aimé Césaire « Alors la grande tuerie avait commencé. On m’excusera d’avoir si longuement parlé de M. Caillois. Donc, oyez : « Par ces épreuves (réservées à l’Occidental [A.C.]), on triomphe de la peur infantile de l’abandon et on acquiert liberté et autonomie, biens suprêmes et aussi fardeaux de l’Occidental. Chose significative : ce n’est pas par la tête que les civilisations pourrissent. » Au second, de s’attaquer au faux évolutionnisme », en ce qu’il tente de supprimer la diversité des cultures, en le considérant comme des stades d’un développement unique qui, partant d’un même point, doit les faire converger vers le même but ». Dec. 30, 2020. Je vous avertis solennellement qu’à ce jeu, c’est votre carrière qui se joue. Et, en effet, voici, sur le plateau du journal Le Monde, bien sagement rangées, ses petites offres de service. Or donc, apprenez que la pensée bantoue est essentiellement ontologique ; que l’ontologie bantoue est fondée sur les notions véritablement essentielles de force vitale et de hiérarchie de forces vitales : que pour le Bantou enfin l’ordre ontologique qui définit le monde vient de Dieu [6] et, décret divin, doit être respecté... Admirable ! Le chiffonnier de Baudelaire : Et sans prendre souci des mouchards, ses sujets Epanche tout son cœur en glorieux projet. Discourse on colonialism / Aimé Césaire; translated by Joan Pinkham. De Gourou, son livre: Et nous lisons ensemble: Vous allez au Congo? C’est le nazisme, ça passera ! Plus de digue. On m’en donne plein la vue de tonnage de coton ou de cacao exporté, d’hectares d’oliviers ou de vignes plantés. De la musique africaine. Five years earlier, in 1945, black people from around the Et puis de Frobénius ! Je le constate, et c’est tout. Hérodote, ayant affirmé que les Egyptiens n’étaient primitivement qu’une colonie les Ethiopiens ; Diodore de Sicile ayant répété la même chose et aggravé son cas en portraiturant les Ethiopiens de manière à ne pouvoir s’y méprendre (Plerique omnes - pour citer la traduction latine - nigro sunt colore, facie sima, crispis capilis, livre III, 3), Il importait au plus haut point de les contrebattre. Était-il inutile de citer le colonel de Montagnac, un des conquérants de l’Algérie : « Pour chasser les idées qui m’assiègent quelquefois, je fais couper des têtes, non pas des têtes d’artichauts, mais bien des têtes d’hommes. Les investissements massifs de capitaux ! Et voici la saisissante unité de tout cela, la persévérante tentative bourgeoise de ramener les problèmes les plus humains à des notions confortables et creuses : l’idée du complexe de dépendance chez Mannoni, l’idée ontologique chez le R. P. Tempels, l’idée de « tropicalité » chez Gourou. Lorsqu’un homme supérieur cesse de se croire supérieur, il cesse effectivement d’être supérieur... Lorsqu’une race supérieure cesse de se croire une race élue, elle cesse effectivement d’être une race élue. Versez cette dévorante activité sur des pays qui, comme la Chine, appellent la conquête étrangère. Mais attention : faites Vautrin, retour des pays chauds, donnez-lui les ailes de l’archange et les frissons du paludisme, faites-le accompagner, sur le pavé parisien, d’une escorte de vampires urugayens et de fourmis tambochas, et vous aurez Maldoror. PARIS 8 - 12 DÉCEMBRE : "LA GUERRE D’ALGÉRIE AU PRISME DU COMMUNISME", RENCONTRES ET DÉBATS INTERNATIONALISTES À VENISSIEUX en FRANCE, "CHAVS » : COMMENT ON DIABOLISE LA CLASSE OUVRIÈRE, PARIS - SORBONNE - 19 OCTOBRE 2013 : MARX - LES MANUSCRITS DE 1844, Du B. P. Tempels, missionnaire et belge, sa. Il reste, bien sûr, quelques menus faits qui résistent. La conclusion s’impose face aux anthropophages, aux dépeceurs et autres comprachicos, l’Europe, l’Occident incarnent le respect de la dignité humaine. A civilization that proves incapable of solving the problems it creates is a decadent civilization. Le Discours sur le colonialisme est un pamphlet [1] anticolonialiste d’Aimé Césaire. Les ports ! Juridisme ? Tout révolté est, chez nous, plus ou moins, un soldat qui a manqué sa vocation, un être fait pour la vie héroïque, et que vous appliquez à une besogne contraire à sa race, mauvais ouvrier, trop bon soldat. Donc, ne supportent pas plus que nous une contradiction formelle Plus de crise sociale! Et quel zèle ! M. Caillois n’a jamais mangé personne ! Pour ma part, je fais l’apologie systématique des civilisations para- européennes. Elles étaient le fait, elles n’avaient aucune prétention à être l’idée, elles n’étaient, malgré leurs défauts, ni haïssables, ni condamnables. J’ai beaucoup parlé d’Hitler. Accueil > MARX - MOUVEMENTS COMMUNISTES > AIMÉ CESAIRE - DISCOURS SUR LE COLONIALISME - TEXTE INTÉGRAL (...). Hitler a bon dos Rosenberg a bon dos. Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. AIMÉ CESAIRE – DISCOURS SUR LE COLONIALISME – TEXTE INTÉGRAL 1955. Le Discours sur le colonialisme est un pamphlet [1] anticolonialiste d’Aimé Césaire. Commentaire de texte: Discours Sur Le Colonialisme d'Aimé Césaire. A M. Gourou exactement. Le S. S. a bon dos. Pour ce qui est de M. Donc, ne supportent pas plus que nous une contradiction formelle Caillois entre en campagne. Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme (1950) Aimé Césaire est un écrivain et homme politique martiniquais. Aimé Césaire, dans cette édition, avait choisi de mettre en exergue, cette phrase du dirigeant communiste : « Le colonialisme, cette honte du XXe siècle ». Consultant Web & SEO par Rémi BUCHY pour Clio Texte. Discours sur le colonialisme: présentation. Personne, que je sache, lorsque M. Albert Sarraut, tenant discours aux élèves de l’Ecole coloniale, leur enseigne qu’il serait puéril d’opposer aux entreprises européennes de colonisation « un prétendu droit d’occupation et je ne sais quel autre droit de farouche isolement qui pérenniseraient en des mains incapables la vaine possession de richesses sans emploi ». Je vois bien celles - condamnées à terme - dans lesquelles elle a introduit un principe de ruine : Océanie, Nigeria, Nyassaland. On vous la prend, on vous l’habille, on vous l’emberlificote. Plutôt que de travailler, il choisit de se battre, c’est-à-dire qu’il revient à son premier état. Au XXème siècle, est entre autre, le siècle de la lutte des minorités pour l’obtention de leur droit. Et vous êtes quitte ! Author/Creator: Césaire, Aimé. Et il n’a garde d’en être gêné. Je sais tout ce qu’il y a de fallacieux dans les parallèles historiques, dans celui que je vais esquisser notamment. ISBN: 2708705814 9782708705814: OCLC Number: 489608614: Description: 1 vol. Cela étant admis, et presque tous les savants occidentaux s’étant délibérément fixé pour but de ravir l’Egypte à l’Afrique, quitte à ne plus pouvoir l’expliquer, il y avait plusieurs moyens d’y parvenir : la méthode Gustave Le Bon, affirmation brutale, effrontée :« Les Egyptiens sont des Chamites, c’est-à-dire des Blancs comme les Lydiens, les Gétules, les Maures, les Numides, les Berbères » ; la méthode Maspero qui consiste à rattacher, contre toute vraisemblance, la langue égyptienne aux langues sémitiques, plus spécialement au type hébraeo-araméen, d’où suit la conclusion, que les Egyptiens ne pouvaient être à l’origine que des Sémites ; la méthode Weigall, géographique celle-là, selon laquelle la civilisation égyptienne n’a pu naître que dans la Basse-Egypte et que de là elle serait passée à la Haute-Egypte, en remontant le fleuve... attendu qu’elle ne pouvait le descendre (sic). M. Mannoni a mieux : la psychanalyse. Chaque jour qui passe, chaque déni de justice, chaque matraquage policier, chaque réclamation ouvrière noyée dans le sang, chaque scandale étouffé, chaque expédition punitive, chaque car de C.R.S., chaque policier et chaque milicien nous fait sentir le prix de nos vieilles sociétés. Or, la vie qui révolte nos travailleurs rendrait heureux un Chinois, un fellah, êtres qui ne sont nullement militaires. Nul ne nie la véracité de Balzac. C’étaient des sociétés démocratiques, toujours. Commentaire texte 18 : Discours sur le colonialisme, Aimé Césaire, 1950 Aimé Césaire (1903-2008), écrivain et poète martiniquais, publie en 1950 Discours sur le colonialisme, un pamphlet contre le colonialisme. Page 1/1. Free shipping . AIMÉ CÉSAIRE, DISCOURS sur le COLONIALISME, en 1950. extraits choisis tirés de éd. Vous allez au Congo ? Je vois moins bien ce qu’elle a apporté. Colonisation : tête de pont dans une civilisation de la barbarie d’où, à n’importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation. Inoubliable, messieurs ! Encore une fois, je fais systématiquement l’apologie de nos vieilles civilisations nègres : c’étaient des civilisations courtoises. On avait fait des feux de salve-deux ! J’en prends seulement connaissance. Mais descendons d’un degré. Et quel spectacle ! Signe qu’elle se sent cadavre. Je réponds non. 944 completed orders. Ils ne la désirent pas, ils ne la revendiquent pas. Des aventuriers qui troublent la société européenne, faites un ver sacrum, un essaim comme ceux des Francs, des Lombards, des Normands, chacun sera dans son rôle. La grande trahison de l’ethnographie occidentale, laquelle, depuis quelque temps, avec une détérioration déplorable du sens de ses responsabilités, s’ingénie à mettre en doute la supériorité omni latérale de la civilisation occidentale sur les civilisations exotiques. RSS 2.0, 2012 - LIENS ET ADRESSES DE SITES ET DE BLOGS, http://archive.org/details/DiscoursSurLeColonialisme, http://percaritatem.com/wp-content/uploads/2011/05/Cesaire-Discours-sur-le-colonialisme_French.pdf, http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2008/04/17/8855894.html, http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article554, http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_sur_le_colonialisme, 14 MARS 2015 - PARIS SORBONNE- MARX AU XXIè SIECLE : L’IRONIE MARXISTE - LEFEBVRE, POLITZER ET LES AUTRES, PARIS-SORBONNE- 17 FÉVRIER 2015 -SOIRÉE DÉBATS : "ITINÉRAIRES COMMUNISTES", VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DONNÉE PAR ALLISON DREW ET PAR ALAIN RUSCIO À LA SORBONNE LE 25 JANVIER 2015 : "LUTTE ANTICOLONIALE EN ALGÉRIE & MOUVEMENT OUVRIER ET DÉMOCRATIQUE FRANÇAIS", PARIS- 16 & 17 JANVIER 2015 : COLLOQUE INTERNATIONAL NICOS POULANTZAS, UN MARXISME POUR LE XXIè SIÈCLE, PARIS - 24 JANVIER 2015 : MARXISME ET LA LUTTE ANTICOLONIALE EN ALGÉRIE. Aimé Césaire, « Lettre à Maurice Thorez », 1956. La vérité est que Lautréamont n’a eu qu’à regarder, les yeux dans les yeux, l’homme de fer forgé par la société capitaliste, pour appréhender le monstre, le monstre quotidien son héros. Lycée - Offres Manuels Numériques Premium. J’ai dit qu’il y a des vues juste dans le livre de M. Gourou : « Le milieu tropical et les sociétés indigènes, écrit-il, dressant le bilan de la colonisation, ont souffert de l’introduction de techniques mal adaptées, des corvées, du portage, du travail forcé, de l’esclavage, de la transplantation des travailleurs d’une région dans une autre, de changements subits du milieu biologique, de conditions spéciales nouvelles et moins favorables. Je crois pouvoir le dire. » (Vous savez bien, voyons. ». Commentaire Discours de Bayeux cas Ils prouvent que la colonisation, je le répète, déshumanise l’homme même le plus civilisé ; que l’action coloniale, l’entreprise coloniale, la conquête coloniale, fondée sur le mépris de l’homme indigène et justifiée par ce mépris, tend inévitablement à modifier celui qui l’entreprend ; que le colonisateur qui, pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en bête, tend objectivement à se transformer lui-même en bête. »C’est ce rapport hiérarchique que l’auteur de l’article, un certain M. Piron, reproche à l’ethnographie de détruire. En soi cela n’est pas grave. Peine perdue ! Responsabilité accrue ? L’idée du nègre barbare est une invention européenne. Aimé Césaire, dans cette édition, avait choisi de mettre en exergue, cette phrase du dirigeant communiste : « Le colonialisme, cette honte du XXe siècle ». On est impardonnable de ne pas se souvenir de M. Massis, lequel, vers 1927, se croisa pour la défense de l’Occident.